Association sportive

Finale interacadémique de basket-ball féminin le 20/12/2017 à Meylan

Par MARION STEPHANOV, publié le jeudi 4 janvier 2018 12:47 - Mis à jour le jeudi 4 janvier 2018 12:49
WP_20171220_046.jpg

ELLES L’ONT FAIT !!!

 

Liza DORO 1es2

Clémence MARJOLIN 1es2

Léa MERIT 1es2

Sarah PARENT 1es2

Lou SLODECKI 1es2

Marie CETTIER 1s1

Elijah AKOUSSAN 2gt1

Lisa LANOIR 2gt1

Cassandra LAURENT 2gt1

Maïlys MOUSTEY 2gt1

Et accompagnées d’Estelle MARTIN 2gt1

... les membres de l’équipe féminine de basket ball du lycée, évoluant au sein du Basket Club de La Tronche sous les conseils experts de leur entraîneur Samuel Beyrouthy, ont réussi à se qualifier au championnat de France UNSS !!!

Lors de cette finale, les filles ont rencontré deux équipes : le lycée polyvalent GODEFROY DE BOUILLON représentant l’académie de Clermont-Ferrand, et le lycée CARNOT pour l’académie de Lyon. Ce tournoi aurait pu être joué avec beaucoup de sérénité, du fait que, d’une part, le tirage au sort fut en faveur d’Argouges permettant à l’équipe de bénéficier d’un temps de récupération plus long que les adversaires ; d’autre part, sur trois équipes, deux pouvaient se qualifier pour le championnat de France... Et finalement rien ne se déroula avec facilité !

En effet, les deux lycées face à Grenoble disposaient de forces bien préparées, eux aussi... Ainsi, lors du premier match contre Roanne, l’affrontement est vécu comme un échec : les argougiennes perdent à 37 contre 41 points, suite à des erreurs individuelles qui ne parvenaient pas à être récupérées par le jeu collectif, qui, malheureusement, était trop peu présent. Elles ont tenté de raccrocher Roanne au dernier quart temps, mais la remontée fut difficile.

A ce stade du tournoi, l’équipe d’Argouges était dépitée. Même le discours de l’entraîneur ne faisait plus effet. Beaucoup de tension, d’insatisfaction, de frustration...

Mais rien n’était encore joué !

L’équipe de Roanne perd finalement contre celle de Clermont, à +4 points... Tout se jouerait lors du dernier match Argouges contre Clermont. Plusieurs possibilités : soit Clermont gagnait et Argouges faisait troisième, sans possibilité de qualification ; soit Argouges sortait victorieuse mais, le tournoi se voyait départagé par une triangulaire, donc par décompte des points en goal average... Il s’agissait donc pour les basketteuses de gagner en creusant au maximum l’écart avec leurs dernières adversaires. Et elles étaient véritablement décidées à le faire : après quelques minutes de récupération et de réflexion individuelles, la capitaine, Liza D., a convié son équipe à un conseil de groupe fort motivant. Seul mot d’ordre pour l’équipe : jouer ensemble !  Dès l’échauffement avant le dernier match, nous sentions que quelque chose avait agi au cœur de l’équipe : une aura de persévérance et de solidarité s’étendait autour des argougiennes. Durant un match extrêmement serré, les filles s‘encourageaient mutuellement « Go les filles ! Let’s go ! Go ! », « Go defense ! Go defense ! Let’s go ! Go ! »... Il fallait jouer le tout pour le tout pour éviter que Clermont s’empare du ballon et attaque leur panier. Les fautes de contact sur une tireuse ou en jeu étaient des moments de pure tension car c’était donner des opportunités de plus à l’adversaire pour creuser l’écart du score ou de reprendre la main dessus... Un véritable ascenseur émotionnel ! Clémence a conduit les contre-attaques et masterisé sur des paniers à trois points ; Marie, Léa et Maïlys ont réalisé une défense incroyable, les deux Li-z-sa ont distribué le jeu intelligemment, Lou, Cassandra et Elijah ont élevé le niveau de pression offensive sur les adversaires...

A une minute de la fin de jeu, le score ne permettait toujours pas de départager les équipes en présence. Il a fallu attendre les dix dernières secondes, pour enfin relâcher tout ce stress et cette impatience : les argougiennes gagnent finalement avec une avance de sept points qui leur permet de gravir la première marche du podium et de se qualifier au France ! C’est l’explosion de joie, la fête, la satisfaction collective des joueuses et de leur entraîneur (et de leur professeur !) !

En définitive, ce tournoi a été l’occasion de nombreux rebondissements et a permis aux basketteuses de savoir où trouver l’appui pour retrouver la motivation de gagner : c’est au sein de l’équipe même qu’elles renforceront leur confiance !

Bravo les filles !

 

Enfin, n’oublions pas la participation volontaire et efficace de trois autres élèves basketteurs du lycée :

Nicolas SCARINGELLA (1s1) – assistant coach et arbitre académique

Sandro PERAZZA (2gt8) – arbitre académique et officiel de table de marque

Hamza BOURGEAT (2gt8) – arbitre validé au niveau départemental et officiel de table de marque

Effectivement, sans leur présence, l’équipe féminine n’aurait jamais pu jouer, l’UNSS imposant les rôles de jeunes officiels afin de valider l’inscription d’un lycée à un tournoi. C’est avec beaucoup de rigueur et de professionnalisme que Nicolas, Sandro et Hamza ont opéré. Ils ont prouvé leurs connaissances du jeu, leur qualité d’observation et ont su imposer leurs décisions sur le terrain (ce qui n’était pas évident au regard de la pression des entraîneurs présents). Bravo les garçons ! Bel esprit !

 

Nous remercions également d’autres lycéens venus encourager l’équipe dans les gradins :

Karen GUILHEMJOUAN

Louana KONDO

Bilâl BOURGEAT

Sven SISUN

Théo FOSTAN

Timothé BA

 

 

 

M. STEPHANOV (EPS)