Coté Sciences

Fête de la Science le 12 octobre au campus

Par CELINE VILATTE, publié le samedi 24 novembre 2018 19:02 - Mis à jour le samedi 24 novembre 2018 19:08
IMG_5952.jpg
Le vendredi 12 octobre, les élèves de 1S3 ont participé à la fête de la Science sur le campus à Saint Martin d'Hères. Une occasion pour eux d'aborder les Sciences autrement.

Atelier à la découverte des sucres présenté par des chercheurs du laboratoire Glyco@Alps

 

Arrivés à l’atelier sur la découverte des sucres, on a répondu à un questionnaire concernant le sucre. Par la suite, on a pu voir qu’il existait plusieurs types de sucres comme par exemple : le glucose, le saccharose, le fructose, le lactose et encore plein d’autres. 
On a vu aussi que le sucre cause des maladies ; un excès de sucre par exemple provoque une maladie comme le diabète.

Et pour finir, on a testé la réalité virtuelle qui consistait à observer une molécule de saccharose qui contient des atomes d’hydrogène, d’oxygène et de carbone en 3 dimensions.

Pour conclure, cet atelier a été très intéressant, on a appris beaucoup de choses.

Kenza Namoune, élève de 1S3

 

Atelier à la découverte des revêtements présenté par les chercheurs et ingénieurs du SIMAP (Science et Ingénierie des Matériaux et Procédés)

« On a pu assister à différents ateliers dont un sur les revêtements en général. Cet atelier m’a fait prendre conscience de l’omniprésence des revêtements dans notre quotidien : revêtement à l’intérieur d’une brique de lait, recouvrant le verre pour le rendre conducteur, recouvrant les verres de lunette, revêtements décoratifs... 

Ainsi les pièces de cinq centimes  sont principalement faites d’acier avec un fin revêtement de cuivre. Ces revêtements sont très fins. 

J’ai trouvé cela très instructif et très ludique. Il est plus facile d’apprendre au cours de ces sorties pédagogiques que lorsqu’on est assis en classe. »

 Ambre Valenti, élève de 1S3

 

Visite du laboratoire sur les projets scientifiques appliqués aux Sciences humaines « eye tracking »  

« La séance nous a fait découvrir une technologie oculaire permettant toutes sortes de choses rien qu’en portant un appareil optique. L’outil envoie des rayons afin de percevoir l’endroit où notre champ de vision est le plus net. 

Pour commencer, on nous a montré une vidéo permettant de nous faire comprendre que lorsque l’œil est focalisé sur la zone où la vision est la plus nette, on ne perçoit quasiment rien de ce qu’il y a autour. Vous pourrez faire le teste à l’adresse :  

https://www.youtube.com/watch?v=vJG698U2Mvo

On nous a ensuite expliqué à quoi peut servir de savoir où nos yeux focalisent : on peut s’en servir pour les sites web, savoir à quel endroit l’attention de l’utilisateur est ; pour des personnes ne pouvant pas bouger des parties de leur corps, l’appareil peut exécuter des actions rien qu’avec le regard ; pour les jeux vidéo ; pour analyser ce que regarde les autistes ou encore plein d’autres choses. 

On nous a expliqué que cette technologie est à ses débuts et par conséquent son prix est très élevé.

J’ai trouvé cette technologie impressionnante de part les possibilités qu’elle offre mais je pense qu’il va falloir attendre un peu de temps pour exploiter ses possibilités et que pour le moment c’est encore pas très fonctionnel. On a vu pas mal de problèmes inhérents au fonctionnement même de l’appareil et aux difficultés à le paramétrer. »    

Max Upjohn, élève de 1S3